You are currently viewing Passage du pouce au piano : Technique, Mise en pratique et Exercices
Passage du pouce au piano

Passage du pouce au piano : Technique, Mise en pratique et Exercices

Partager

Version vidéo de l’article :

Quand on débute au piano, on se rend vite compte de l’importance des doigtés.

Vous devez vous déplacer sur un long clavier, en ayant uniquement 10 doigts.

Malheureusement, quand on ne le fait pas correctement, on se casse la figure, on a beaucoup de mal à se rattraper, et le moins qu’on puisse dire, c’est que cela s’entend !

L’une des principales techniques de doigté est celle du passage du pouce. Nous allons étudier ici les différentes sortes de passage du pouce. Vous aurez même quelques exemples et surtout des exercices pour les travailler !

Commençons par…

Pourquoi faire des passages du pouce ?

Partons du principe que vous êtes sur une position de Do. Au piano, la position de Do consiste à mettre le pouce sur le Do du clavier, et d’affecter ensuite un doigt par touche.

Cela donne ceci :

Malheureusement, on arrive au 5e doigt sur le sol :

Du coup, si vous voulez jouer les notes suivantes, vous êtes bloqué…

Si vous gardez ce doigté, il n’y a pas de solution pour jouer le La de façon correcte.

Il va donc falloir anticiper les doigtés, et faire un passage du pouce. Dans le principe, cela donne ceci :

Et si vous continuez sur votre lancée, vous jouez finalement la gamme de Do majeur :

C’est bien beau tout ça, mais…

COMMENT faire concrètement des passages du pouce ?

On peut passer le pouce en-dessous de tous les doigts, excepté du 5e.

Voici le principe :

  • Passez le pouce EN-DESSOUS de l’autre doigt.
  • Utilisez l’articulation du pouce, et non le coude : pas de danse des canards !
  • Le pouce appuie sur la touche suivante
  • Le doigt du dessus avance pivote pour enchaîner
Passage du pouce – Index
Passage du pouce – Majeur
Passage du pouce – Annulaire

Le tout doit être fait de manière naturelle. Il ne doit pas avoir de différence de volume sonore entre les différents doigts.

Pour le travailler, je vous conseille de faire et refaire le mouvement en boucle, aller et retour (voir vidéo à 2’15).

Voyons maintenant la même chose avec la main gauche.

Nous allons procéder de manière symétrique.

Voici l’exercice :

Le principe est exactement le même.

Passage du pouce main gauche en montant
Passage du pouce main gauche en descendant

Encore une fois, faites-le en boucle dans les 2 sens.

Ensuite, quand tout est maîtrisé mains séparées, vous avez tout ce qu’il faut pour vous attaquer aux gammes. Prenons celle de Do majeur, déjà étudiée dans l’article sur les gammes qui vous trouverez ici.

Les passages de pouce ne se situe pas aux même endroits pour les 2 mains, il faudra donc être vigilent au début (voir vidéo à 5’16).

Gamme de Do majeur avec doigtés

Pour l’instant, nous avons vu les passages du pouce en utilisant uniquement les touches blanches. Nous pouvons aussi le faire en utilisant les touches noires.

Et pour travailler cela en long, en large et en travers, je vous propose…

La gamme chromatique !

La gamme chromatique consiste à jouer absolument TOUTES les notes. On utilise donc toutes les touches blanches et les touches noires.

Je vous propose 2 doigtés connus pour vous entraîner sur vos passages du pouce.

Doigtés “académiques” de la gamme chromatique :

Gamme chromatique – 1er doigté

Autres doigtés de cette gamme :

Gamme chromatique – 2e doigté

Vous pouvez la jouer en montant et en descendant.

Vous préfèrerez certainement un doigté plutôt que l’autre, cela dépend de vous, et surtout de la vitesse.

Nous avons étudié les passages du pouce avec des notes conjointes, c’est-à-dire avec des notes voisines.

Voyons maintenant…

Le passage du pouce avec des notes disjointes.

Les notes disjointes sont des notes qui ne sont pas côte à côte.

Le passage du pouce sera donc plus délicat, car il y aura plus d’écart.

Un bon exemple sera de jouer des arpèges sur plusieurs octaves. J’en ai déjà parlé dans l’article “Comment se déplacer sur tout le clavier” que vous trouverez ici.

Prenons l’accord le plus simple : Do majeur.

Voici les doigtés à utiliser :

Arpège Do majeur avec doigtés

Le passage du pouce est plus délicat, car vous serez certainement tenté de bouger votre coude.

N’en faites rien.

Procédez en utilisant votre poignet (voir vidéo à 8’37).

Prenez bien garde à ce qu’il n’y ait pas d’interruption sonore, ni de décalage rythmique.

Il faut donc travailler cela très lentement, et accélérer très progressivement.

Vous pouvez jouer ces arpèges avec plusieurs accords. Commencez par les plus courants. C’est intéressant car vous pourrez les intégrer dans votre propre jeu.

Le passage du pouce est certainement la technique la plus utilisée au piano. Il faut donc vraiment la travailler pour la maîtriser jusqu’à ce que cela devienne un réflexe. Vous avez ici toutes les notions et beaucoup d’exercices à appliquer.

Surtout, faites-les sérieusement, car c’est vraiment fondamental au piano.

Bon courage !

Partager

Laisser un commentaire