Les fous du piano

Les coulisses des fous du piano : comment réaliser un tuto ?

Partager

Version vidéo de l’article :

Salut, les fous du piano !

Aujourd’hui, je vous emmène dans les coulisses du site lesfousdupiano.fr.

Je vais vous montrer comment je tourne les vidéos, vous saurez tout !

Vous verrez qu’il ne suffit pas d’allumer une caméra ou un smartphone, et vous risquez d’avoir quelques surprises.

Bien évidemment, pour commencer, il y a la phase d’écriture. Là, pas grand chose à dire : il s’agit d’un document Word ou OpenOffice classique. C’est ensuite que cela se complique.

Le tournage des vidéos se fait en 2 temps : tout d’abord les plans où je parle face caméra, et ensuite les plans au clavier quand il y en a.

Tout se passe dans le Ch’ti Studio. Il s’agit de mon mini studio d’enregistrement et vidéo.

Alors pourquoi ce nom ?

J’habite au Nord de la France, près de Dunkerque, juste à côté de Bergues pour ceux qui connaissent le film.

Mais pour info, ce n’est pas tout-à-fait dans la zone où on parle “Ch’ti”.

J’ai juste choisi ce nom surtout par rapport à la taille du studio. Le studio Ch’ti mais costaud !

Les plans face caméra

Pour cela, j’utilise un fond vert.

Hé oui, le studio que vous voyez derrière moi dans les vidéos est complètement virtuel, comme vous vous en doutez.

En ce qui concerne le son, celui des caméras grand public est en général très mauvais. Du coup, j’enregistre en même temps ma voix avec un micro de qualité.

Le son est donc enregistré à part, puisqu’il est branché sur l’ordinateur que j’utilise pour les enregistrements-studio. Et tout cela pour avoir la meilleure qualité possible.

La caméra est bien entendu placée sur un pied, et je débite mon texte, de temps-en temps à l’aide d’un prompteur.

Des éclairages sont placés de chaque côté et à l’arrière pour une meilleure qualité d’image.

Les plans de clavier

Pour les plans de clavier, j’utilise un pied de caméra spécial.

Il est assez haut et il faut aussi qu’il puisse filmer vers le bas.

Encore une fois, il y a des éclairages de chaque côté, le son de ma voix est reprise par un micro, et le piano est enregistré en MIDI.

Je déteste le son des caméras qui enregistrent directement le piano.

Sans rentrer dans les détails, c’est un instrument qui émet dans une large bande de fréquences, et il faut du bon matériel pour le reproduire correctement.

Malheureusement, sur YouTube, vous avez plein de tutos réalisés uniquement avec une caméra bon marché ou même un smartphone, et la qualité s’en ressent. Ce n’est pas une généralité, bien entendu.

Bref, j’enregistre le son du piano en MIDI. Ce qui me permet éventuellement d’affecter différentes sonorités de piano.

Une fois le tournage terminé, le travail ne fait que commencer ! Il y a le montage vidéo et le montage sonore.

Le montage sonore

Commençons par le son.

Dans le logiciel que j’utilise, à savoir Cubase, il s’agit de travailler un peu le son du micro voix et du piano.

Je mets quelques effets, comme une légère compression sur la voix, et une réverbe au piano. Il faut aussi équilibrer les 2. Si quand je joue on n’entend rien à ce qui est dit, ça n’ira pas.

J’exporte ensuite mon fichier son afin de l’inclure dans le logiciel de montage vidéo.

Le montage vidéo

Pour le montage vidéo, j’utilise Adobe Premiere. Il y a pas mal d’étapes à suivre, vous allez voir !

Tout d’abord, je crée une session vidéo avec tout le matériel à monter : les vidéos caméras, les bandes son, et aussi les infographies.

Vous savez aussi que je mets régulièrement des morceaux de partitions par exemple. Et pour les réaliser, j’utilise soit le logiciel MuseScore, soit l’éditeur de partition intégré dans Cubase.

Bref, je mets tout ça dans l’ordinateur.

Première étape : la synchronisation.

Comme vous le savez maintenant, le fichier son est indépendant de l’image, et je dois resynchroniser le tout. Je le fais à l’ancienne en visualisant les formes d’onde. Je ne rentre pas dans les détails de liaison vidéo/son, cela sort un peu du cadre de l’article. Mais si cela vous intéresse, j’en parle dans un article et une vidéo de mon autre site. J’y explique entre autres comment réaliser un clip. Vous le trouverez en cliquant ici.

Une fois toutes les synchronisations faites, il faut passer à la seconde étape : le keying, c’est-à-dire enlever le fond vert et incruster à la place ce que je veux.

Pour ce faire, j’utilise Adobe After effects. Je pourrais rester dans Premiere, mais la qualité du détourage est meilleure à mon goût.

Et là, ça devient assez technique, il y a pas mal de réglages vidéo plus ou moins complexes.

À la fin, j’obtiens un fichier vidéo que je peux réintroduire dans Premiere.

Une fois l’image réglée, je passe au montage.

Le montage

Hé oui, jusqu’à présent, ce n’était pas vraiment du montage, mais uniquement des préparatifs. C’est là qu’on fait les découpes, qu’on enlève les mauvaises prises, qu’on incruste des titres, bref toute la mise en forme.

Et j’exporte la vidéo pour la publier.

Et là, vous pensez que c’est terminé ? Hé bien non ! Détrompez-vous !

Une fois que la vidéo est terminée, et uploadée (= téléversée) sur YouTube ou autre, il faut encore faire l’infographie de la vignette. Et pour cela, j’utilise Adobe Photoshop, comme beaucoup d’ailleurs.

Encore une fois détourage, mais photo cette fois-ci, placement du fond, des illustrations, des titres, etc.

Et là, on arrive tout doucement au bout, mais il reste quelques étapes comme :

  • inclure les fiches et les écrans de fin sur YouTube,
  • publier l’article texte sur le présent site,
  • inclure les images dans le site,
  • vous écrire un p’tit mail pour vous indiquer qu’un nouvel article ou une nouvelle vidéo vient de sortir (si vous êtes inscrit),
  • et aussi passer l’info dans les réseaux sociaux…

Et là, c’est bon, on arrive enfin au bout.

Vous voyez, cela demande quelques efforts si on veut produire quelque chose de qualité. Et vous comprenez mieux pourquoi je vous dis qu’un petit commentaire est très encourageant !

Il ne s’agit vraiment pas de mettre sa caméra ou son smartphone sur record et de s’enregistrer.

Voilà, j’espère que cette petite visite dans les coulisses du site et de la chaîne vous aura plu. Cet article est complètement différente de d’habitude.

Et désormais, vous en savez plus sur lesfousdupiano.fr !

Partager
4

Comments

  1. ALAIN FRAU  décembre 22, 2018

    BONNES FÊTES .. LUDO….. DE FIN D’ANNEE
    ET ENCORE MERCI POUR TOUS LES TUTOS
    JE SUIS ACTUELLEMENT UNE FORMATION MAIS JE PENSE QUE LORSQU’ELLE CELLE-CI SERA FINIE
    JE REVIENDRAIS VERS TOI LORS D’UNE PROCHAINE INSCRIPTION

    TRES CORDIALEMENT ALAIN FRAU

    reply
    • Ludomus  décembre 22, 2018

      Merci beaucoup !
      Pas de problème.
      Bonnes fêtes également et à très bientôt !

      reply
  2. Charles-Marie.  décembre 22, 2018

    Bonjour Ludo.
    Très bien l’article sur le montage vidéo et son.
    C’est un Sacré Boulot. Il faut continuer.
    Bonne Fête de Noel .
    Tous mes Meilleurs Vœux pour 2019 à Tous.
    A bientôt.
    Charles-Marie.

    reply
    • Ludomus  décembre 22, 2018

      Bonjour,
      Merci beaucoup !
      Je pense qu’il était intéressant de montrer comment procéder pour se filmer au piano. Même si tout le monde ne réalise pas de tuto, il peut toujours être utile de se filmer : cela permet de visionner nos prestations et d’en retirer quelques défauts pour mieux les corriger.
      Meilleurs vœux également, et passez de bonnes fêtes !

      reply

Add a Comment


Propulsé par WishList Member - Logiciel d'adhésion