You are currently viewing Comment jouer une anacrouse (en levée) ?

Comment jouer une anacrouse (en levée) ?

Partager

Version vidéo de l’article :

Anacrouse ?

Qu’est-ce que c’est encore que ce mot barbare ? Encore de la théorie musicale qui ne sert à rien ?

Mais non, ne vous inquiétez pas, ce n’est franchement pas compliqué à comprendre, et on va voir cela tout de suite ! Et en plus, nous verrons des exemples concrets. C’est parti !

Qu’est-ce qu’une anacrouse ?

Vous avez peut-être déjà remarqué que sur certaines partitions, le contenu de la première mesure ne correspondait pas au chiffrage.

On va prendre un exemple concret, ce sera plus simple.

Prenons cette partition :

Anacrouse

Sur cet extrait, vous voyez une mesure écrite en 4/4. Si vous avez des problèmes avec les mesures, vous pouvez cliquer ici, tout y est détaillé.

Vous devriez donc avoir l’équivalent de 4 noires par mesure.

Or ici, vous avez 2 croches. Cela correspond à une seule noire, alors que nous sommes en 4/4 ! La première mesure est donc incomplète !

Hé bien, c’est cela une anacrouse. On peut aussi dire “partir en levée”.

Comment démarrer ?

Normalement, on compte 1-2-3-4 et on démarre la première mesure.

Ici, nous allons démarrer en comptant 1-2-3- et au lieu de dire 4, nous commençons à jouer cette mesure incomplète.

Cela donne : “1-2-3-sol la”.

À quoi cela sert-il ?

Souvent, ce sont des mélodies qui ne commencent pas sur le premier temps.

Reprenons notre exemple avec cette mélodie :

Anacrouse

Vous voyez ici la mélodie de la main droite qui commence avant l’accompagnement de la main gauche. Le sol et le la font vraiment partie de cette mélodie.

Bien souvent, l’anacrouse contient une ou plusieurs notes à la main droite, sans main gauche, mais pas toujours.

Vous avez un autre cas en musique moderne qu’on peut considérer comme une anacrouse. Il s’agit des intros de batterie.

On ne compte pas les morceaux qui commencent par un ou plusieurs coups de batterie juste avant que les autres instruments entrent en scène.

Dans ce cas, cela n’apporte rien à la mélodie. Par contre, cela permet de bien rentrer rythmiquement dans le morceau, et parfois cela donne même la vitesse à suivre pour les autres musiciens.

Le souci mathématique

Mais, j’imagine maintenant les puristes en maths remarqueront qu’il y a un petit problème…

En effet, si vous avez une mesure incomplète ajoutée au début, votre nombre global de temps sera donc plus différent de que ce qu’il devrait être. Ce petit morceau qui dépasse fait qu’on n’a plus notre compte global de temps, si vous voulez.

Je vois que cela vous gêne beaucoup.

Et franchement, je ne voudrais pas être responsable d’une insomnie. Je serais très embêté si vous n’arriviez pas à vous endormir ce soir à cause de ce gros gros problème…

Je vous donne donc la solution pour retomber sur vos pattes mathématiquement.

Vous pouvez supprimer à la dernière mesure du morceau le nombre de temps que vous avez pris au début.

Et voilà ! Elle n’est pas belle, la vie ?

Je vois que vous êtes rassuré.

Je vous montre cela s’écrit dans le cas d’une reprise :

On joue une première fois le morceau. Arrivé au 1, on retrouve en fin de mesure les 2 notes de mélodie pour recommencer un tour. Ces 2 notes ont été remises car elles font partie intégrante de la mélodie.

Vous reprenez au début, et ensuite vous finissez avec le 2. Dans cette mesure, il n’y a que 3 temps. On récupère notre premier temps de l’anacrouse.

Je vous montre une autre manière d’écrire ces dernières mesures :

La première fois, vous jouez le sol et les 2 dernières croches pour reprendre au début. Au deuxième tour, vous jouez votre sol, et vous vous arrêtez au mot “FIN”.

Vous voyez encore une fois qu’il n’y a que 3 temps dans la dernière mesure, puisqu’on ne compte plus les croches.

Voilà, vous savez maintenant reconnaître une anacrouse, ou un départ en levée.

Voici un exemple célèbre, à savoir la Marseillaise :

La Marseillaise

Mais sachez que c’est quelque chose de très courant et ne soyez pas surpris si vous en croisez !

En fait, pour être honnête, certaines personnes ne s’en rendent même pas compte quand il manque des temps au début, car ils ne comptent pas…

Et ça, ce n’est pas bien… Petits canaillous !!!

Partager

Laisser un commentaire